No 1

Eckardt, Ludwig

naissance 16.5.1827 à Vienne, décès 1.2.1871 à Tetschen (Bohème, auj. République tchèque), luthérien, Autrichien. Fils de Joseph. ∞ 1858 Ernestine Volmar. Etudes de lettres à Vienne. Sa participation à la révolution de mars 1848 obligea E. à fuir en Suisse par Dresde. Etudes de langue et littérature allemandes à Zurich (doctorat en 1852). Habilitation à l'université de Berne en 1853, où E. devint privat-docent. Il tenta à diverses reprises, mais sans succès, de promouvoir la littérature suisse et le théâtre national. Professeur au gymnase de Lucerne en 1860, il perdit son poste l'année suivante à cause de son attitude anticléricale. Installé à Berlin en 1862, il vécut à Mannheim dès 1864 comme rédacteur de la Deutsches Wochenblatt, puis à Vienne depuis 1867 comme écrivain. Il a publié des drames, des romans (Niklaus Manuel, 1862), ainsi que des œuvres de critique littéraire et des écrits journalistiques (Über das Winkelried-Denkmal, 1856).


Bibliographie
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 3, 828-829
Deutsche Biographische Enzyklopädie, 3, 1996, 8

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / ABI