Wangen bei Olten

Comm. SO, distr. d'Olten, entre le Born et la première chaîne du Jura, comprenant les quartiers de Grosswangen au nord de la Dünnern, corrigée entre 1933 et 1943, et de Kleinwangen au sud. 1226 Wangen. 404 hab. en 1739, 554 en 1798, 803 en 1829, 908 en 1850, 1362 en 1900, 2437 en 1950, 4579 en 2000. Dans la vaste zone de Chalchofen, limitrophe d'Olten, des gisements de silex, affleurants ou même souterrains, furent exploités entre 6000 et 2000 av. J.-C. Les abbayes de Schöntal et de Saint-Urbain, ainsi que le chapitre de Zofingue possédaient des terres. W. relevait de la seigneurie de Fridau, mentionnée en 1283, dans le landgraviat du Buchsgau, acheté en 1426 par Berne et Soleure. Lors du partage de 1463, W. échut à Soleure, avec la seigneurie de Fridau. Jusqu'en 1798, le village releva du bailliage inférieur de Bechburg. Au spirituel, W. avec Kappel dépendit de Hägendorf, avant de devenir une paroisse en 1610. L'église Saint-Gall, mentionnée en 1302, reconstruite en 1625, fit place en 1907 à une basilique néoromane conçue par August Hardegger. La chapelle Saint-Fridolin à Kleinwangen (XVIe s.) fut démolie en 1959; celle de Bethléem date de 1900. La communauté protestante, cercle de la paroisse d'Olten, inaugura son temple en 1944. Après une querelle avec les gens d'Olten, W. obtint en 1564 le droit de dévier une partie de l'eau de la Dünnern sur ses prairies. Les tisserands du village (seize en 1837) travaillaient principalement pour les bonnetiers d'Olten, mais aussi pour des marchands-entrepreneurs zurichois. A partir de la seconde moitié du XIXe s., W. fut touché par l'essor industriel d'Olten et attira des entreprises. L'atelier de tailleur créé en 1859 par Urs Viktor Frey devint en 1909, sous la direction de son fils Arthur et de ses descendants, la société Arthur Frey, qui ouvrit plusieurs fabriques et fonda un réseau de vente avec trente-sept filiales dans toute la Suisse; elle cessa la production en 1990 et passa en 1996 à Charles Vögele SA. Le centre de distribution Coop de W. fut créé en 1962, les pâtisseries Leisi s'installèrent en 1963, avant d'être reprises par le groupe Ursina-Franck en 1970 et par Nestlé en 1971. Dès 1876, W. eut une station sur le chemin de fer du Gäu (Olten-Soleure). La commune est reliée aux villages du Mittelgäu et à la ville d'Olten par une ligne de bus créée en 1933 (Stadtomnibus AG Olten, auj. Busbetrieb Olten Gösgen Gäu AG). Grâce aux petites et moyennes entreprises venues s'établir à W., le bilan des navetteurs n'était que légèrement négatif au début du XXIe s.


Bibliographie
– A. Pfefferli, Wangen im Buchsgau, 1975

Auteur(e): Hans Brunner / FP