• <b>Richard Weiss</b><br>Portrait réalisé vers 1955 dans l'atelier de photographie   Eggen   à Zurich-Stadelhofen (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

No 18

Weiss, Richard

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 9.11.1907 à Stuttgart, décès 29.7.1962 à Russo (auj. comm. Onsernone), prot., de Mettmenstetten. Fils de Richard Friedrich, cuisinier, et de Bertha Kupper. ∞ Liselotte Steinbrüchel. Etudes de littérature allemande et d'histoire à Zurich, Heidelberg et Paris (1927-1933), thèse sur Das Alpenerlebnis in der deutschen Literatur des XVIII. Jahrhundert (1933). Son Alpwesen Graubündens (habilitation, 1941) et le monumental Atlas de folklore suisse (1950-1989), réalisé avec Paul Geiger à partir des années 1930, facilitèrent le passage de W. à l'ethnologie régionale. En 1945, l'université de Zurich l'appela à la première chaire à plein temps consacrée à cette matière, enseignement qu'il couronna en publiant un nouveau Volkskunde der Schweiz (1946), qui marqua son époque en traitant le sujet non d'un point de vue traditionnel, mais sous un angle fonctionnaliste. Sa méthode fit école sur le plan international et fut développée dans de nombreuses contributions qui couvrent un vaste éventail de thématiques et dans le livre Häuser und Landschaften (1959). Ces études attestent l'entrée en force d'une science transdisciplinaire et moderne, orientée vers la tradition et la communauté mais éloignée du régionalisme et de la fascination pour l'objet.

<b>Richard Weiss</b><br>Portrait réalisé vers 1955 dans l'atelier de photographie   Eggen   à Zurich-Stadelhofen (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).<BR/>
Portrait réalisé vers 1955 dans l'atelier de photographie Eggen à Zurich-Stadelhofen (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
(...)


Oeuvres
ASTP, 58, 1962, cah. 4
– P. Hugger, «Hist. et situation actuelle de l'ethnologie européenne en Suisse», in Les Suisses, éd. P. Hugger, 1, 1992, 15-33, surtout 24-25

Auteur(e): Ueli Gyr / OME