No 11

Wehrli, Max

naissance 17.9.1909 à Zurich, décès 18.12.1998 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Robert, commerçant, et de Martha Näf. Frère de Fritz ( -> 4). ∞ 1) Verena Herzog, 2) Dorothee Blass. Etudes de langue et littérature allemandes, de grec ancien et de vieux norrois aux universités de Zurich (1928-1935) et de Berlin (1931), doctorat (1935), habilitation (1937). Privat-docent de littérature allemande (1937-1947), professeur extraordinaire (1947-1953), puis ordinaire de littérature allemande ancienne (chaire nouvellement créée, 1953-1974) à l'université de Zurich (doyen de la faculté des lettres de 1965 à 1967, recteur en 1970-1972). Président de la Conférence des recteurs des universités suisses (1973-1977). W. travailla essentiellement sur la poétique et l'histoire de la littérature du début du Moyen Age à l'époque baroque en combinant dialectiquement approches historique et systématique. Il publia en outre des textes commentés du moyen haut allemand et de l'époque baroque. Docteur honoris causa de la faculté des lettres de l'université de Munich (1986).


Fonds d'archives
– Fonds, Deutsches Literaturarchiv Marbach
Bibliographie
– S. Sonderegger et al., éd., Typologia litterarum: Festschrift für Max Wehrli, 1969
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 29, 200-201
– C. Kiening, M. Schnyder, éd., Max Wehrli, 1909-1998, 2010 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Ingrid Bigler-Marschall / FP