No 1

Strich, Fritz

naissance 13.12.1882 à Königsberg (auj. Kaliningrad, Russie), décès 15.8.1963 à Berne, isr., Allemand, de Berne (1941). Fils de Julius, négociant, et de Hedwig Bernstein. ∞ 1946 Gertrud Sattler, romaniste. Etudes de langue et littérature allemandes, d'histoire de l'art et de philosophie à Berlin, Bonn, Fribourg-en-Brisgau et Munich, doctorat chez Franz Muncker (thèse sur l'esthétique de Franz Grillparzer, 1905), habilitation (1910). Privat-docent d'histoire de la littérature allemande contemporaine (1910), professeur extraordinaire à Munich (dès 1915), professeur ordinaire de littérature allemande à Berne (1929-1953). Dans son ouvrage Deutsche Klassik und Romantik (1922), S. transposa le formalisme des Principes fondamentaux de l'histoire de l'art de Heinrich Wölfflin (all. 1915, trad. franç. 1952) dans le domaine de l'histoire littéraire. S'il construisit Dichtung und Zivilisation (1928) sur une typologie nationaliste opposant la culture à la civilisation, il n'adhéra cependant pas à l'idéologie nazie après 1933. A Berne, S. s'attacha surtout à explorer l'œuvre de Goethe dans la littérature mondiale (Goethe und die Weltliteratur, 1946, 21957, éd. augmentée).


Fonds d'archives
– Fonds, BBB
Bibliographie
– M. Jurgensen, Deutsche Literaturtheorie der Gegenwart, 1973
– J. Schütt, Germanistik und Politik, 1996, 39-44, 89-92
– Kosch, Deutsches Literatur-Lexikon, 21, 32-33

Auteur(e): Carmen Furger / VW