No 1

Lazarus, Moritz

naissance 15.9.1824 (Moses) à Wieleń (Poznań, auj. Pologne), décès 13.4.1903 à Merano (Tyrol du Sud), isr. Fils d'Aron Levin, négociant et rabbin. ∞ 1) 1850 Sara Lebenheim, 2) Nahida Ruth Remy, écrivaine, fille naturelle de Nahida Sturmhöfel, écrivaine. Etudes de philosophie à Berlin, doctorat à Halle (1846-1849). Savant indépendant à Berlin (1850-1860). L. développa, avec Heymann Steinthal, le concept de la psychologie des peuples à partir des travaux de Johann Friedrich Herbart et Friedrich Hegel. Grâce à son recueil de monographies Das Leben der Seele (2 vol., 1856-1857), L. fut appelé à l'université de Berne en 1860. D'abord professeur honoraire, il devint professeur ordinaire de psychologie et psychologie des peuples (1862) et recteur (1864). Il créa à Berne, en 1865, le fonds Lazarus qui récompense chaque année des travaux philosophiques ou psychologiques. L. revint à Berlin en 1866, où il enseigna à l'académie militaire (1868-1872) et fut professeur honoraire à l'université (1873-1896). Docteur honoris causa de la faculté de droit de l'université de Berne en 1894.


Bibliographie
– N. Lazarus, Ein deutscher Professor in der Schweiz, 1910
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 9, 1065

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / AN