No 1

Hotzenköcherle, Rudolf

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 12.4.1903 à Coire, décès 8.12.1976 à Zurich, prot., de Rongellen. Fils de Rudolf, imprimeur, et d'Anna Lina Kramer, de Nürensdorf. ∞ 1937 Dora Leimbacher. Etudes de linguistique à Genève (1923-1925), de langues et littératures allemandes et romanes à Zurich (1925-1932), doctorat en 1932. H. succéda à son directeur de thèse, Albert Bachmann, comme professeur extraordinaire (1935), puis ordinaire (1938-1969) de philologie allemande à l'université de Zurich. Dialectologue, il fonda avec Heinrich Baumgartner le Sprachatlas der deutschen Schweiz (SDS, 1962-2003), dont il rédigea, avec l'aide de collaborateurs, les cinq premiers volumes. En combinant l'ancienne géographie linguistique des germanistes avec celle, plus récente, des romanistes, il créa une nouvelle méthodologie, qui servit de modèle international, pour les atlas linguistiques relatifs à des espaces restreints. Son commentaire du SDS, Die Sprachlandschaften der deutschen Schweiz (publié après sa mort, en 1984) est un essai interdisciplinaire qui présente pour la première fois la géographie linguistique de l'ensemble de la Suisse alémanique. Editeur des Beiträge zur schweizerdeutschen Mundartforschung (dialectologie alémanique, dès 1949).


Oeuvres
Die Mundart von Mutten, 1934
Dialektstrukturen im Wandel, 1986
Bibliographie
– S. Sonderegger, «Rudolf Hotzenköcherle», in Zeitschrift für Dialektologie und Linguistik, 44, 1977, 129-144
– H. Stammerjohann, éd., Lexicon grammaticorum, 1996, 429-430
– Ch. König, éd., Internationales Germanistenlexikon 1800-1950, 2, 2003, 809-810

Auteur(e): Stefan Sonderegger / PM