Hägendorf

Comm. SO, distr. d'Olten, au pied sud du Jura. Le village primitif longeait le ruisseau du Cholersbach; habitat dispersé au Vogelberg et à l'Eggberg et fermes dans le Jura, notamment Allerheiligenberg. 1036 Hagendorf (selon une copie de document), 1102-1103 Haegindorf. 569 hab. en 1739, 656 en 1800, 1113 en 1850, 1494 en 1900, 2096 en 1950, 4178 en 2000.

Vestiges néolithiques à Chanzelflue, à Zoll et dans le Weiherägertli. Villae au Santel et au Thalacker. Colonisation probable par les Alamans au VIIe s. En 1036 le comte Ulrich Ier de Lenzbourg attribua l'église (dédiée aux saints Gervais et Protais) au chapitre de Beromünster. Le patronat passa vers 1098 au couvent bâlois de Saint-Alban, puis à l'abbaye de Saint-Urbain en 1336, par l'intermédiaire du comte Johann de Frobourg; il fut vendu en 1546 à Soleure, qui possédait le bailliage de Bechburg depuis 1463. La Réforme ne put prendre pied. Boningen, Gunzgen et Kappel firent partie de la paroisse jusqu'au XVIIe s., Rickenbach jusqu'à aujourd'hui, ainsi que Wangen bei Olten et Fulenbach temporairement. La vieille église fut démolie en 1862 et remplacée par une construction de style néogothique, restaurée en 1962 et en 1992. Un péage (passage du Jura) et une taverne sont mentionnés en 1423. Les règlements de 1754 et 1795 se préoccupent surtout de l'établissement des étrangers. Un grenier fut créé par les autorités au milieu du XVIe s. L'école secondaire régionale (1905) est depuis 1980 celle du cercle d'Untergäu. En 1808, H. comptait, outre quelques artisans, 35 laboureurs, 103 Tauner, 17 tisserands et 8 bonnetiers. Poussées par le dénuement, 9 familles émigrèrent en Hongrie en 1717, 12 personnes au Brésil en 1819 et 128 aux Etats-Unis en 1854. Dès le milieu du XIXe s., de nombreux journaliers trouvèrent du travail dans les industries d'Olten, devenant des paysans-ouvriers qui, à côté de leur travail en fabrique, élevaient du petit bétail. L'industrie textile à domicile pour le compte d'entrepreneurs bâlois subsista jusqu'à la fin du XIXe s. Le chemin de fer du Gäu, inauguré en 1876, la correction de la Dünnern (1933-1943) et l'autoroute A2 (tunnel du Belchen), ouverte en 1969, ont fortement modifié la zone d'habitation. H. n'eut pratiquement pas d'industrie jusqu'au milieu du XXe s. Les années 1960 virent une construction effrénée s'étendre sur le versant sud du Jura et dans la plaine de la Dünnern. La proximité de l'échangeur d'autoroute Egerkingen-Härkingen fait de H. une commune résidentielle et un emplacement intéressant pour les maisons de commerce (matériaux de construction, transports, jardinerie, livres).


Bibliographie
– P. Hofer, Neunhundert Jahre Pfarrei Hägendorf-Rickenbach, 1963
– H.A. Sigrist, éd., Hägendörfer Jahrringe, cah. 1-, 1986-

Auteur(e): Hans A. Sigrist / PV