Gunzgen

Comm. SO, distr. d'Olten. Village-rue du Mittelgäu dans la plaine de la Dünnern, les maisons de l'Allmend en étant séparées par l'autoroute A1-A2. La dernière modification des frontières communales date des années 1933 à 1943 (correction de la Dünnern ). 1226 Gunzichon, 1320 Gunzkon. 197 hab. en 1739, 317 en 1798, 514 en 1850, 366 en 1888, 395 en 1900, 582 en 1950, 1428 en 2000. Tumulus hallstattien au Stierenban. En 1463, avec la seigneurie de Fridau, G. passa à Soleure et fut rattaché jusqu'en 1798 au bailliage (Niederes Amt) de Bechburg. Au lieudit Ghöl, croix en pierre datant de 1575, au bord de l'ancienne grand-rue. Au spirituel, G. releva de Hägendorf jusqu'en 1687, puis de Kappel. La paroisse fut érigée en 1860; la chapelle bâtie en 1643 fut alors agrandie et devint l'église paroissiale Sainte-Catherine. G. constitue une commune scolaire depuis 1783 et a inauguré son école secondaire en 1961. Typiquement rurale jusqu'alors, elle a connu un début d'industrialisation avec l'arrivée, en 1919, d'une fabrique métallurgique. Le secteur secondaire est resté longtemps dominant (48% en 1980). Exploitation d'une gravière dans l'Allmend. Le secteur des services (20% en 1930, 44% en 1980, plus de la moitié en 2000) s'est rapidement développé, grâce notamment aux ateliers de construction et entrepôts des CFF sur la ligne de Soleure (Gäubahn). En 2000, environ trois quarts des habitants travaillaient à l'extérieur et un peu moins de la moitié des emplois de G. étaient occupés par des navetteurs. Depuis les années 1960, G. s'est étendue vers le sud par suite d'une intense activité de construction et a connu en même temps un remaniement parcellaire dicté par l'autoroute. Plus du quart du territoire de la commune est boisé.


Bibliographie
– J. et E. Pfluger, Solothurnisches Gäu, 1963
– U. Wiesli, Geographie des Kantons Solothurn, 1969
– U. Wiesli, Olten und seine Region, 1979
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 339-341

Auteur(e): Urs Wiesli / WW