No 1

Kleist, Heinrich von

naissance 18.10.1777 à Francfort-sur-l'Oder, décès 21.11.1811 à Wannsee (près de Berlin), prot., Prussien. Fils de Joachim Friedrich, capitaine d'état-major, et de Juliane Ulrike von Pannwitz. Célibataire. K. abandonne la carrière militaire et voit s'effondrer ses plans de carrières universitaire et d'éducateur populaire. A fin 1801, il est à Berne pour rencontrer son camarade d'études Heinrich Zschokke et acheter une ferme avec son aide. Il est notamment en contact avec Pestalozzi, Ludwig Wieland et l'éditeur Heinrich Gessner. Il conçoit alors Die Familie Schroffenstein, sa première œuvre dramatique (vendue à Gessner en 1802) et sa comédie Der zerbrochene Krug (publiée en 1811, trad. franç. La Cruche cassée). D'avril à juin 1802, K. vit dans une maisonnette (dite Kleist-Hüsi, démolie) sur une île de l'Aar près de Thoune, puis il se rend à Berne de juillet à octobre 1802 avant de revenir sur l'île en octobre. Après un séjour à Weimar chez Christoph Martin Wieland, il est à nouveau à Thoune en août et septembre 1803 pour achever sa pièce sur Robert Guiscard. Comme il n'y réussit pas, il part pour Paris (en passant par Genève) où il brûle le manuscrit. Le cadre idyllique de l'île de l'Aar, où naquit peut-être aussi le projet d'Amphitryon, se reflète dans le récit Die Verlobung in St. Domingo (publié en 1811, trad. franç. Les fiancés de Saint-Domingue, Fiançailles à Saint-Domingue).


Oeuvres
– I.-M. Barth et al., éd., Sämtliche Werke und Briefe in vier Bänden, 1987-1997
Bibliographie
– H.J. Kreutzer, Die dichterische Entwicklung Heinrichs von Kleist, 1968
– H. Reske, Heinrich von Kleist in Thun, 1972
– H.F. Weiss, Funde und Studien zu Heinrich von Kleist, 1984
– J. Schmidt, Heinrich von Kleist: biographie, 1995

Auteur(e): Hans-Jürgen Schrader / EVU