Fulenbach

Comm. SO, distr. d'Olten. Village-rue dans l'Aaregäu, sur une terrasse abritée au bord de l'Aar, le long de la route Olten-Wolfwil. Le quartier de Stadtacker occupe l'emplacement du bourg de Fridau, qui appartenait aux Frobourg et fut détruit en 1375. Quartiers extérieurs: Ewigkeit et Färch. A la limite ouest, groupe de maisons de Fulenbacher Bad. 1226 in villa Vulenbah, 1260 Fulenbach. 205 hab. en 1739, 302 en 1798, 464 en 1850, 537 en 1900, 996 en 1950, 1450 en 2000.

F. fit partie de la seigneurie de Fridau et, après l'acquisition de celle-ci par Soleure, du bailliage inférieur de Bechburg (1463-1798). Les comtes de Frobourg fondèrent l'église Saint-Etienne en 1266. La collation passa par héritage en 1375 à la comtesse Anna de Kibourg, qui la donna en 1400 au chapitre du Buchsgau. Rattaché à Hägendorf en 1547, puis à Kestenholz, enfin à Wolfwil, le village fut à nouveau érigé en paroisse en 1679. L'église Saint-Etienne (1697, agrandie en 1823) fut reconstruite à un autre emplacement en 1955. La chapelle située à l'angle sud-est de la commune, rénovée en 1658, est dédiée au même saint. En 1619, quatre-vingts poses du territoire communal furent cédées à Boningen. Le bac sur l'Aar, déjà cité en 1423, fut remplacé en 1863 par l'actuel pont couvert en bois, facilitant ainsi l'accès à la station ferroviaire de Murgenthal. Il existe depuis 1970 une ligne de bus Olten-Wolfwil-Oensingen. En 2000, les secteurs secondaire et tertiaire offraient chacun une petite moitié des emplois (62% et 11% en 1930); deux tiers de la population active travaillaient à l'extérieur de la commune. Malgré la nouvelle zone industrielle de Färch/Untere Allmend, qui abrite diverses activités, près du quart du territoire communal est encore boisé.


Bibliographie
– J. et E. Pfluger, Solothurnisches Gäu, 1963
– U. Wiesli, Geographie des Kantons Solothurn, 1969
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 298-300

Auteur(e): Urs Wiesli / IB