16/01/2006 | communication | PDF | imprimer

Dulliken

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. SO, distr. d'Olten, comprenant le village de D. au pied nord de l'Engelberg, le quartier de Schachen sur une terrasse érodée par l'Aar et des fermes sur l'Engelberg. 924 Tullinchova, 1173 Tullichon. 321 hab. en 1739, 466 en 1798, 671 en 1850, 828 en 1900, 2033 en 1950, 4526 en 1970, 4875 en 1990, 4615 en 2000.

Habitat néolithique sur l'Engelberg. Villa au Wilberg. Mentionné dès 1580, un bac sur l'Aar fonctionna entre D. et Obergösgen jusqu'à la guerre des Paysans de 1653. Il fut rétabli en 1811 et remplacé par un pont de bois en 1915. Par l'intermédiaire des Habsbourg, la basse juridiction passa du chapitre de Schönenwerd à ses avoués, les barons de Gösgen-Falkenstein. Soleure l'acheta en 1458. Détaché du bailliage de Gösgen et attribué à celui d'Olten en 1627, D. formait une paroisse avec Starrkirch, Wil et le hameau d'Engelberg. Le patronat fut exercé jusqu'en 1498 par le chapitre de Beromünster, puis par celui de Schönenwerd. L'église Saints-Pierre-et-Paul se trouvait à Starrkirch, D. ayant une chapelle Saint-Nicolas, démolie en 1887. Une paroisse catholique-chrétienne fut créée à D.-Starrkirch en 1874, pendant le Kulturkampf; une église catholique romaine fut bâtie la même année (refaite en 1972). Les protestants de D.-Starrkirch-Wil forment un arrondissement de la paroisse d'Olten; l'église Zwingli date de 1961. Une station sur la ligne de chemin de fer Aarau-Olten fut ouverte en 1856. Commune traditionnellement paysanne et artisanale, D. accueillit des industries dès 1932: chaussures (Hug jusqu'en 1979), métallurgie et bâtiment. Dans le trafic pendulaire, les navetteurs travaillant hors de la commune étaient en 1950 moitié moins nombreux que ceux qui y avaient un emploi, alors qu'ils étaient nettement majoritaires en 2000. Un centre de formation de l'ordre suisse des capucins (Franziskushaus) fut ouvert en 1968 (fermé en 2001) et le foyer régional pour personnes âgées du Brüggli en 1979.


Bibliographie
– L. Walter, Dulliken im Spiegel seiner Vergangenheit, 1966
– L. Walter, Dulliken im 19. und 20. Jahrhundert, 2 vol., 1993
– R. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 259-262

Auteur(e): Hans Brunner / AB