Burier

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Prieuré bénédictin, comm. de Montreux VD, diocèse de Lausanne. Fondé avant 1163 (Buire), il dépendait de l'abbaye de Saint-Michel-de-la-Cluse (Piémont). L'église, attestée dès 1175, vocable Saint-Michel (1527), fut uniquement priorale. Aux XIIIe et XIVe s., B. était protégé par la famille d'Oron, coseigneur de Vevey. En 1219 y fut signé le traité de B.: l'évêque de Lausanne cédait à Thomas de Savoie la souveraineté immédiate sur Moudon. B. possédait des biens à Chailly (comm. Montreux), Blonay, Saint-Légier et au Châtelard (VD), ainsi que dans les environs de Romont (FR); ses revenus furent estimés à 100-120 fl. en 1536. Le prieur avait le droit de présentation à Villaraboud. Presque ruiné en 1496, sécularisé en 1536, B. fut restauré dès 1538 pour servir de léproserie au bailliage de Vevey; elle remplaça l'ancienne maladrerie, déjà située à B. L'église a été démolie avant 1787; sur son emplacement s'élève la villa Karma (Adolf Loos, Hugo Ehrlich, architectes, 1904-1912).


Bibliographie
Werk-archithese, 64, no 6, 1977
HS, III/1, 452-454
– P. Borradori, Mourir au Monde, 1992, 158-167

Auteur(e): Isabelle Bissegger-Garin