No 7

Bächtold [Baechtold], Jakob

naissance 27.1.1848 à Schleitheim, décès 7.8.1897 à Zurich, prot., de Schleitheim. Fils de Johann Jakob, médecin, et d'Henriette Mathilde Maurer. ∞ 1873 Rosalie Stöckli. Gymnase à Schaffhouse, études de littérature allemande à Heidelberg et Munich (1867-1870), doctorat à Tübingen (1870). B. enseigna dès 1872 aux gymnases de Soleure et de Zurich, où il dirigea en outre les pages culturelles de la NZZ de 1879 à 1884. Il obtint son habilitation en 1880, fut professeur extraordinaire (1887) puis ordinaire (1888) de littérature allemande à l'université de Zurich, chargé d'un cours de littérature suisse au Polytechnicum de Zurich en 1896. Parmi ses principaux ouvrages, citons une biographie de Gottfried Keller en trois volumes (1884-1897, remaniée ensuite par Emil Ermatinger), la Geschichte der deutschen Literatur in der Schweiz (1887-1892, réimprimée en 1919), et un recueil de lectures pour l'enseignement supérieur qui, revu par Otto von Greyerz, sera réédité jusqu'en 1950. B. projetait une étude sur Mörike, auteur dont il a publié des inédits. Il a établi, entre autres, le texte de Dichtung und Wahrheit pour l'édition de Weimar des œuvres de Goethe. Ami de Johannes Brahms, de Gottfried Keller (avec qui il rompit en 1885) et de Heinrich Leuthold, dont il publia des poèmes en 1878, il était apprécié de ses contemporains, tels Michael Bernays ou Hedwig Bleuler-Waser, pour son style vivant et son érudition.


Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ
Bibliographie
– W. von Arx, Lebensbild von Jakob Baechtold, 1899
SchBeitr., 34, 1957, 236-241

Auteur(e): Rätus Luck / PM