No 1

Hugo, Victor

naissance 26.2.1802 à Besançon, décès 22.5.1885 à Paris. Fils de Léopold, général de l'Empire, et de Sophie Trébuchet. ∞ 1822 Adèle Foucher. Des séjours de l'écrivain en Suisse, on retiendra le premier, officiel, commandité par l'éditeur Urbain Carrel en 1825, fait avec sa famille et celle de Charles Nodier. De cette entreprise commerciale qui devait aboutir à un volume à deux auteurs, ne résultera qu'un bref fragment d'un Voyage aux Alpes, publié dans la Revue de Paris en 1829. Suivront deux voyages en compagnie de sa maîtresse Juliette Drouet, l'un en septembre et octobre 1839, où le couple parcourt la Suisse de Bâle à Genève, le second, en octobre 1840, où il visite Schaffhouse et les chutes du Rhin, H. préparant alors son livre Le Rhin (1841). Dans ses récits, basés partiellement sur ses carnets de voyage, H. n'hésite pas à reproduire des pages entières de Johann Gottfried Ebel ou de Désiré-Raoul Rochette. Comme la plupart des voyageurs de son temps, H. ne découvre pas la Suisse, mais il s'efforce d'en renouveler les clichés par une écriture où le familier côtoie le sublime. Monarchiste sous la Restauration, républicain dans les années 1840, démocrate-socialiste sous la Deuxième République, opposant à Napoléon III et exilé de fin 1851 à 1870, H. se rend à Lausanne en septembre 1869 pour présider le congrès de la Ligue internationale pour la Paix et la Liberté; son discours inaugural prône la création des Etats-Unis d'Europe. L'un de ses derniers voyages le ramène en Suisse en été 1884.


Oeuvres
– J. Seebacher, dir., Œuvres complètes, 13 (Voyages), 1987 (réimpr. 2002).
Voyages en Suisse, 2002 (introd. P.-O. Walzer)
Bibliographie
– N. Savy, Victor Hugo voyageur de l'Europe, 1997

Auteur(e): Adrien Guignard