Feldbrunnen-Sankt Niklaus

Comm. SO, distr. de Lebern, à l'est de la ville de Soleure, sur les contreforts du Jura; le territoire inclut la gorge de Sainte-Vérène (Verenaschlucht). 1319 Velbrunnen. 232 hab. en 1850, 275 en 1900, 404 en 1950, 701 en 1980, 640 en 1990, 756 en 2000. F. fit partie du ressort urbain de Soleure jusqu'en 1720. Les dîmes de Feldbrunnen et Sankt Niklaus revenaient au chapitre de Saint-Ours de Soleure. Jusqu'en 1798, F. fit partie de la juridiction de Flumenthal dans le bailliage du même nom. D'abord rattaché au chapitre de Saint-Ours, F. constitua en 1627, avec Rüttenen (qui ne devint une commune qu'en 1750), la paroisse de Rüttenen-Sankt Niklaus. Le château de Waldegg, construit à F. en 1682-1684 pour l'avoyer Johann Viktor Besenval, est la plus fastueuse parmi une trentaine de résidences patriciennes des environs de Soleure. Dans la seconde moitié du XXe s., F. devint une banlieue élégante de Soleure. En 2000, 80% de la population travaillaient à l'extérieur.


Bibliographie
– J. Amiet, Das Sankt-Ursus-Pfarrstift der Stadt Solothurn seit seiner Gründung bis zur staatlichen Aufhebung 1874, 1878
SolGesch., 1-2
Rüttenen, 2003

Auteur(e): Othmar Noser / ME