• <b>Armée du Salut</b><br>"100 ans d'Armée du Salut", 1865-1965, affiche à l'occasion du centenaire et des 75 ans de présence à Schaffhouse (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Armée du Salut

Mouvement religieux protestant fondé à Londres en 1865 (appelé Armée du Salut dès 1878) par William et Catherine Booth-Mumford. Leur gendre Arthur Clibborn évangélise à Genève en 1882, dans les cantons de Neuchâtel, de Vaud et à La Neuveville en 1883. Les premières réunions en allemand ont lieu à Genève, puis à Schlieren en 1885, à Bâle en 1887. Les débuts sont houleux (vexations, violences physiques, expulsions, interdictions, emprisonnements dus à l'intolérance religieuse de l'époque, à la méfiance envers les "mômiers"). L'Armée du Salut est déclarée illégale jusqu'à ce que le Tribunal fédéral la reconnaisse comme association religieuse en 1889 et lève les décrets d'exception cantonaux en 1894. Vaud et Zurich sont les premiers cantons à la tolérer et le Conseil fédéral lui accorde son soutien de principe en 1890. Le mouvement se développe rapidement, lance ses journaux (Kriegsruf en 1885, Le Cri de Guerre en 1889), ouvre ses premiers homes d'accueil en 1896 à Zurich, en 1899 à Genève, un home pour prisonniers libérés à Köniz en 1903, exploite des domaines agricoles à Saint-Aubin-Sauges et Waldkirch. En 1904, il dirige huit centres de service social en Suisse. La Ligue du Foyer, son groupe féminin, est créé en 1923 et regroupe en 1980 plus de 4000 femmes dans 140 sections. Dépendant à l'origine du quartier général de Paris, la Suisse devient territoire indépendant en 1901 (territoire Suisse-Autriche dès 1947 et Suisse-Autriche-Hongrie à partir des années 1990), avec quartier général national à Berne (achat d'un immeuble en 1915); jusqu'en 1941, les chefs sont britanniques, hollandais ou suédois. Implantée dans les cantons traditionnellement protestants, plutôt en milieu urbain, l'Armée du Salut joue un rôle important auprès des marginaux. Elle participe au Conseil œcuménique des Eglises et reconnaît la validité du ministère dans les autres Eglises.

<b>Armée du Salut</b><br>"100 ans d'Armée du Salut", 1865-1965, affiche à l'occasion du centenaire et des 75 ans de présence à Schaffhouse (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>
"100 ans d'Armée du Salut", 1865-1965, affiche à l'occasion du centenaire et des 75 ans de présence à Schaffhouse (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Bibliographie
– R. Chevalley, Une armée en marche, 1982

Auteur(e): Gilbert Marion