27/10/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Méthodisme

L'Eglise méthodiste de Suisse remonte à trois origines différentes. Tout d'abord, sur l'arc lémanique, l'Eglise méthodiste d'Angleterre fonda dès 1840 dans le cadre de sa mission francophone des communautés wesleyennes, supprimées vers 1900 en raison de difficultés financières. L'Eglise méthodiste épiscopale américaine commença ensuite son activité en allemand (dès 1856), puis en italien (1887-1960 env.). Promouvant l'implication des laïcs, l'abstinence, l'école du dimanche et les chorales, le méthodisme connut une rapide extension dans les territoires protestants, en dépit de violentes attaques de la part de la population et des Eglises d'Etat. Promoteur d'une foi vivante et d'un amour du prochain qui se traduit en actes, le méthodisme est à l'origine de nombreuses œuvres sociales, notamment par le biais des diaconesses. En 1881, il contribua à la fondation de la Fédération évangélique suisse de chant. Représentée mondialement et ouverte à l'œcuménisme, l'Eglise méthodiste cofonda la Fédération des Eglises libres et des communautés évangéliques en 1919, et rejoignit la Fédération des Eglises protestantes de la Suisse en 1922. Elle fut l'une des initiatrices de la Journée mondiale de prière des femmes et admit l'ordination des femmes en 1956. Enfin, l'Evangelische Gemeinschaft, Eglise méthodiste germanophone active aux Etats-Unis, s'installa en Suisse en 1865 et connut un développement semblable à celui de l'Eglise méthodiste, à une échelle réduite. En 1968, l'Eglise méthodiste et l'Evangelische Gemeinschaft s'unirent dans le monde entier pour former l'Eglise évangélique méthodiste. En 1971, celle-ci compta parmi les membres fondateurs de la Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse. L'Eglise évangélique méthodiste, de type synodo-épiscopal, s'organise à l'échelle mondiale. Le siège de l'évêque pour l'Europe du Centre et du Sud se trouva d'abord à Genève, puis fut déplacé à Zurich.


Fonds d'archives
– Methodistisches Archiv, Zurich
Bibliographie
– W. Klaiber, M. Marquardt, Gelebte Gnade, 1993
– P. Streiff, Der Methodismus in Europa im 19. und 20. Jahrhundert, 2003

Auteur(e): Patrick Streiff / WW