Adventistes du septième jour

La secte protestante des adventistes du septième jour (ASJ) est née aux Etats-Unis vers 1840 d'un mouvement revivaliste annonçant le retour du Christ (Sectes et Eglises libres). En Suisse, apparue dès 1865 grâce aux efforts de Michael Belina Czechowski, puis de pionniers comme Jakob Erzberger et John Nevins Andrews qui donnèrent des conférences et distribuèrent des brochures, elle comptait 224 adhérents en 1885, groupés en dix communautés. Elle observe le repos du septième jour (samedi) et pratique le baptême des adultes. En 1884 fut créée la Conférence suisse dont le siège et la maison d'édition se trouvaient à Bâle et en 1929 l'Union suisse qui réunit l'association alémanique (siège à Zurich) et la fédération de la Suisse romande (siège à Lausanne, à Renens VD depuis 1976). Les adventistes du septième jour (54 communautés, env. 4082 membres en 2000) font partie de la Ligue Vie et Santé et de l'Association pour la défense de la liberté religieuse.


Bibliographie
– K. Waber, Streiflichter aus der Geschichte der Siebenten-Tags-Adventisten in der Schweiz, 1995

Auteur(e): Martin Körner / EG