23/11/2010 | communication | PDF | imprimer

Oekingen

Comm. SO, distr. du Wasseramt. Village-rue le long de l'Oesch. 1263 Otechingen. 145 hab. en 1798, 273 en 1850, 401 en 1900, 506 en 1950, 658 en 2000. Possession des Kibourg au Moyen Age, O. faisait partie de la seigneurie de Halten, vendue en 1466 à la ville de Soleure. Berne ayant cédé à Soleure la haute juridiction en 1665, O. passa dans le bailliage soleurois de Kriegstetten. Les catholiques étaient rattachés à la paroisse de Kriegstetten; les protestants relevèrent, dès sa création en 1835, de la paroisse de Soleure, puis, dès 1897, de celle de Derendingen. En 1634, on construisit une tréfilerie et, en 1787, une papeterie. Premier bâtiment scolaire en 1860. En 1886, dans l'ancienne papeterie, à la limite avec Kriegstetten, Josef Müller produisit de l'électricité et fit poser une ligne, première installation de ce type en Suisse, pour transporter le courant jusqu'à Soleure. O. devint vers 1900 le lieu de domicile des ouvriers travaillant dans les industries de Gerlafingen et Biberist. En 1950 déjà, trois quarts des habitants étaient employés dans le secteur secondaire, mais l'agriculture conservait un rôle considérable. Durant les années 1960 et 1970, on procéda à la correction des eaux de l'Oesch et à des remaniements parcellaires. Une salle polyvalente fut construite en 1984.


Bibliographie
– P. Trevisan, Oekingen, [1985]
– R.M. Kully, Solothurner Ortsnamen, 2003, 544-546

Auteur(e): Stefan Frech / DVU