Clarens

Village de la comm. de Montreux VD (anc. Le Châtelard), distr. de Vevey. 1280 Clarens. 200 hab. en 1798, 2513 en 1900. Célèbre pour avoir servi de cadre à La Nouvelle Héloïse de Rousseau. C. formait une métralie avec Tavel et Planchamp. Mayorie instituée par Girard d'Oron, seigneur du Châtelard, à la fin du XIIIe s. Paroisse de Montreux; église réformée consacrée en 1937. Région viticole, C. devint à la suite du passage de George Byron en 1816 un haut lieu du tourisme et comptait vingt-sept pensions et hôtels en 1914, où séjournèrent de nombreuses célébrités. Elisée Reclus vécut à C. de 1879 à 1890. Amélioration du réseau routier dès 1746, travaux d'endiguement de la Baye (torrent) de C. en 1794 par Nicolas Céard. Gare en 1861, ligne de tramway électrique en 1888 (la première en Suisse, remplacée par le trolleybus en 1957). L'une des vingt et une "Villas Dubochet" construites de 1874 à 1879 sur les plans d'Emile Hochereau, également architecte du Château des Crêtes (1864), est depuis 1954 le Musée Krüger, qui rappelle le souvenir du président du Transvaal.


Bibliographie
– J. Gubler et al., Les "Villas Dubochet" à Clarens, 1981
– E. Giddey, «La renommée de Byron à Genève et dans le canton de Vaud», in Byron et la Suisse, 1982, 111-115

Auteur(e): Evelyne Lüthi-Graf