Schiedberg

Château fort au sud-est du village de Vitg dado, comm. Sagogn (GR). Les ruines d'une forteresse allongée, avec une tour au centre et des habitations adossées au mur d'enceinte méridional, se trouvent sur une colline dominant le Rhin antérieur. L'archéologie (fouilles d'urgence en 1964, investigations en 1968) atteste une occupation du site durant la préhistoire, l'époque romaine et le haut Moyen Age. Les trouvailles permettent d'affirmer que S. est le castrum de Sagogn (mentionné dans le testament de Tello en 765), dans lequel les Zaccon/Victorides possédaient une maison seigneuriale en pierre. La forteresse fut édifiée vers l'an 1000; les dernières extensions datent probablement de 1250 environ. Siège des seigneurs de Sagogn, mentionnés en 1137/1139, S. échut en héritage en 1320 aux comtes de Werdenberg-Heiligenberg. Après l'incendie qui le détruisit vers 1400, le château ne fut pas reconstruit et tomba peu à peu en ruine. Site placé sous la protection du canton et de la Confédération.


Bibliographie
– O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 90-92
– M. Bundi et al., Schiedberg, Bregl da Heida und Schloss Aspermont in Sagogn, 2008

Auteur(e): Maria-Letizia Boscardin / MBA