Wörth

Petit château sur un îlot rocheux au pied des chutes du Rhin, comm. de Neuhausen am Rheinfall, construit en 1348, selon les investigations menées en 2004 par le service archéologique du canton de Schaffhouse. De même que le château fort du Fischerhölzli, son prédécesseur du milieu du XIe s., il servait de péage et protégeait la place où l'on transbordait les marchandises devant contourner la cataracte. Un pont menait dans une cour entourée d'une enceinte et bordée au nord par un logis de trois étages; le niveau supérieur était une construction à colombages, en encorbellement. Les plus anciens détenteurs du fief autrichien furent les seigneurs de Jestetten. W. passa aux Schultheiss von Randenburg en 1291, aux seigneurs de Fulach en 1422, à l'abbaye d'Allerheiligen à Schaffhouse en 1429. Après la suppression de celle-ci en 1524, il fut administré par la ville. En 1621, l'étage supérieur fut reconstruit en pierre. Remis au canton, le château fut transformé en auberge en 1836-1837; on créa de nouveaux plafonds, on perça de nouvelles fenêtres et l'on abattit le mur d'enceinte et sa porte.


Auteur(e): Heinrich Boxler, Kurt Bänteli / LA