No 2

Vernes, Jacob

naissance 31.5.1728 à Genève, décès 22.10.1791 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jean Georges, négociant, et de Françoise Marguerite Marin. ∞ 1) 1759 Marie-Françoise Clarenc, fille de Daniel, Française, 2) 1764 Marie-Anne Simonde, fille de François, capitaine au service de France, 3) 1775 Jeanne-Rosalie Fenou, fille de Jacques, Française. Etudes de théologie à Genève (1747-1751), consécration (1752). Voyages en France, Hollande et Angleterre (1752-1755). Pasteur à Céligny, à Saconnex et à Genève. Membre des Représentants, V. fut déposé en 1782 et exilé jusqu'en 1790. Outre des ouvrages théologiques, il publia une revue (Choix littéraire) et un roman (La confidence philosophique, 1776). Parmi ses nombreux correspondants figurent Voltaire et Rousseau; son amitié avec ce dernier se détériora dès 1762 (Lettres sur le christianisme de Mr. J.J. Rousseau, adressées à Mr. I.L., 1763).


Bibliographie
– J.-M. Unger, Choix littéraire 1655-1760, 1986
– J. Sgard, dir., Dict. des journalistes, 1999, 987-989
– M.-C. Pitassi, «Le catéchisme de Jacob Vernes ou comment enseigner aux fidèles un "christianisme sage et raisonnable"», in Dix-huitième siècle, 34, 2002, 213-223

Auteur(e): Maria-Cristina Pitassi