No 3

Scherer, Edmond

naissance 8.4.1815 à Paris, décès 16.3.1889 à Versailles, prot., Français (famille d'origine saint-galloise). Fils d'Eugène Rodolphe Henri, banquier, et de Marie Nicole Hubbard. ∞ 1839 Marie Nesbitt, fille d'Alexander. Etudes de droit (1833) et de théologie à Strasbourg (1836-1839, doctorat en 1843). Consécration en 1840. S. occupa la chaire d'histoire de la faculté de théologie libre de Genève (1843), puis démissionna (1849) à la suite de l'évolution de ses choix doctrinaux; d'abord partisan des idées du Réveil, il adhéra ensuite à un protestantisme libéral, proche de l'agnosticisme. Il collabora à la Revue de théologie et de philosophie chrétienne de Timothée Colani. Installé à Versailles en 1860, S. se consacra à la critique littéraire pour Le Temps et la Revue des deux mondes. Député à l'Assemblée nationale (1871-1875), puis au Sénat (1875-1889). Auteur de nombreux ouvrages et articles religieux, littéraires et politiques.


Bibliographie
– O. Gréard, Edmond Scherer, 1890
– S. Berthoud, Le doute et la foi, 1952, 29-44

Auteur(e): Toni Cetta