27/03/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Etziken

Comm. SO, distr. du Wasseramt. Village-rue situé sur la route Soleure-Herzogenbuchsee, dans une zone collineuse de moraine frontale. 1252 Ezzinchon, 1342 Ertzenkon. Env. 200 hab. en 1684, 301 en 1798, 408 en 1829, 546 en 1850, 490 en 1900, 567 en 1950, 783 en 2000. Des chevaliers d'E. sont attestés comme vassaux des comtes de Kybourg au XIIIe s. Le couvent de Saint-Pierre dans la Forêt-Noire possédait les droits de dîme. Soleure obtint la juridiction sur E. en 1466, en achetant Halten, et en 1665 grâce au traité de Wynigen. Hemmann von Durrach octroya des droits qu'il avait sur E. à l'hôpital de Soleure moyennant une messe anniversaire. Au spirituel, E. dépendit de Herzogenbuchsee jusqu'à la Réforme, puis de Subingen, de Kriegstetten (1573) et fut enfin (1684) rattaché à la nouvelle paroisse d'Aeschi, localité qui était aussi le siège du tribunal. Des champs étaient cultivés au sud et au nord de la commune. Création de la commune scolaire d'E.-Hüniken en 1809. Construction de la première école en 1839, de la halte sur la ligne ferroviaire Herzogenbuchsee-Soleure en 1927, du château d'eau pour l'approvisionnement régional en 1931. Après 1960, ce village de paysans diversifia ses activités grâce au développement d'entreprises de services, surtout de firmes commerciales; l'implantation d'usines d'outillage vint équilibrer le flux des navetteurs.


Bibliographie
Solothurnisches Wasseramt, 1966, 73-75
– R. M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 277-280

Auteur(e): Peter Kaiser / UG