Deitingen

Comm. SO, distr. du Wasseramt. Village dans la plaine de l'Oesch, non loin de l'Aar et de l'Al, ancienne colonie alémane. D. comprend les hameaux de Burg (1518), de Wilihof (1323) et le village déserté de Marchstetten. 1244 Teytingen, 1252 Tuetingen. 349 hab. en 1753, 362 en 1798, 551 en 1850, 832 en 1900, 1395 en 1950, 2011 en 2000. On suppose qu'une motte médiévale se trouvait au lieudit Burghof; sans relation prouvée avec elle, les seigneurs de D., qui résidaient probablement à Wangen an der Aare, apparaissent au milieu du XIIIe s. Ministériaux des Kibourg à Oltigen, Berthoud, Thoune et Büren an der Aare, ils tenaient d'eux en fief la moitié de la seigneurie de D. L'autre moitié appartenait au prieuré de Wangen, sans doute depuis l'époque des Zähringen; en 1501, elle fut donnée en gage à Berne, qui la céda en 1516 à Soleure. L'abbaye de Saint-Blaise (Forêt-Noire) possédait un domaine (Dinghof) à D. En 1428, la basse justice revint à Soleure, qui installa à D. son premier bailli du Wasseramt. Le patronage appartint aux barons de Grünenberg, puis à l'abbaye de Saint-Urbain, de 1390 à sa suppression (1848), enfin à Soleure. La paroisse (dédicace à Notre-Dame attestée en 1300; statuts modernes en 1892) inclut Wangenried jusqu'à la Réforme et Subingen jusqu'en 1867. La commune bourgeoise fut fondée en 1896.

Une grande partie des terres est constituée de prés. Des déplacements dévastateurs du cours de l'Aar modifièrent à plusieurs reprises le paysage à l'époque médiévale. L'irrigation fit l'objet de nombreuses disputes du Moyen Age au XIXe s. D. fut raccordé au réseau ferroviaire (ligne du Gäu) en 1876. Le pénitencier du Schachen ouvrit en 1886. Le foyer Sainte-Ursule, mis en exploitation en 1894, servit de home d'enfants et de lieu de repos pour les sœurs de l'hôpital de Soleure. Robert Vigier von Steinbrugg fonda en 1871 au Wilihof la première fabrique suisse de ciment Portland (depuis 1890, l'essentiel de la production se fait à La Reuchenette). Dès 1890 environ, des établissements industriels s'installèrent à D.: ateliers travaillant pour l'horlogerie jurassienne (jusqu'en 1988), fabriques d'appareils électriques (1918) et de fournitures de minoteries (1963); cette dernière a été acquise en 1971 par BBC Baden pour y produire des turbocompresseurs. Le tronçon de l'Al (avec aires de service) fut inauguré en 1967.


Bibliographie
– P. Kaiser et al., Über Geschichte und Landschaft der Gemeinde Deitingen im solothurnischen Wasseramt, 1994
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 245-248

Auteur(e): Peter Kaiser / WW