24/04/2008 | communication | PDF | imprimer

Hochdorf (bailliage, district)

Bailliage lucernois (1386-1418), intégré en 1418 au bailliage de Rothenburg (sous le nom de bailliage extérieur), district du canton de Lucerne dès 1798. La ville de Lucerne ayant conquis pendant la guerre de Sempach (1386), puis s'étant fait remettre légalement à titre de gage (1395) une partie du bailliage autrichien de Richensee (essentiellement H. et Urswil), elle érigea ce territoire en bailliage, dit de H., afin de manifester sa prétention, contestée mais qu'elle réussit finalement à imposer, sur la haute juridiction du lieu. Ce bailliage, qui avait encore une administration autonome en 1393, fut soumis à celle du bailliage de Rothenburg après 1400 et intégré à ce dernier en 1418. Il comprenait le sud du Seetal. Augmenté de municipalités situées au nord d'Emmen, il fut érigé en district en 1798, lors du partage du bailliage de Rothenburg. En 1803, l'ancien bailliage de Rothenburg fut reconstitué, mais sous le nom de district de H. Il s'agrandit alors du bailliage de Hitzkirch (sans Merenschwand), portion des Freie Ämter cédée à Lucerne par le canton d'Argovie, ainsi que des enclaves d'Ermensee et de Schongau, enlevées au Michelsamt. Il reçut ses frontières actuelles en 1814, en perdant Hildisrieden et Neudorf (attribués au district de Sursee), Buchrain et Dierikon (passés à celui de Luzern-Land).


Bibliographie
– F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977
– G.P. Marchal, Sempach 1386, 1986

Auteur(e): Waltraud Hörsch / PM