22/08/2005 | communication | PDF | imprimer

Dardagny (château)

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. de D. GE. Le château de D., domine le village du même nom. Avec Bruël, La Corbière et Malval, il forme au XIIIe s. une ceinture de châteaux gardant la frontière ouest des terres de l'évêque de Genève. A l'origine (1298), il y a deux maisons fortes séparées par une ruelle, correspondant aux deux seigneuries de D. Au XIVe s., la maison sud a plus de deux niveaux et possède une tour. Les Favre héritent en 1646 des deux parts du fief et Daniel relie en 1655 les manoirs par une galerie, ajoute trois tours d'angle et surélève le tout. D. passe en 1721 à Jean Vasserot qui ferme la cour intérieure et en fait une salle des fêtes, décorée de peintures à l'italienne. En 1740, la tourelle centrale fait place à un escalier intérieur: le château a pris son aspect actuel. Racheté par la commune en 1904, il est restauré de 1926 à 1932, après qu'on eut songé à le démolir. Monument classé, il abrite depuis la mairie et l'école.


Bibliographie
– B. Crettaz et al., La commune de Dardagny, 1991
– P. Baertschi, A. Jiranek, Dimensions cachées de Dardagny, 1994

Auteur(e): Jacques Davier