Wartburg

Sur un pic secondaire de l'Engelberg, à l'est du défilé de l'Aar entre Aarbourg et Olten, se dressent les ruines du château fort d'Alt-W. (comm. Oftringen AG) et la forteresse de Neu-W. (comm. Starrkirch-Wil SO). Le premier fut construit vers 1200. Il est possible qu'une fortification ait déjà existé sur le même emplacement dans la première moitié du XIe s. Alt-W. consistait à l'origine en une tour d'habitation. Dans la seconde moitié du XIIIe s., la cour antérieure fut ceinte d'un mur et la tour rehaussée (av. 1325). Neu-W. date d'environ 1270. Les deux châteaux furent probablement construits par les seigneurs d'Ifenthal et passèrent, au cours du XIVe s., aux Büttikon, qui les cédèrent en 1379 aux Hallwyl. En 1415, ils furent pillés et réduits en cendres par les troupes bernoises. Alt-W. resta à l'état de ruine tandis que Neu-W. était reconstruit. Ensemble, les châteaux formaient le noyau d'une petite seigneurie de franc-alleu, née de défrichements (env. 0,5 km² à l'origine). Durant le bas Moyen Age, elle s'agrandit, vers l'est, de quelques domaines défrichés soumis à leur propre système d'assolement triennal. La seigneurie de W. formait également une basse juridiction, traversée par la limite séparant deux hautes juridictions. En 1539, les Hallwyl vendirent la seigneurie et le château de Neu-W. à Soleure, qui restaura les bâtiments en 1542 et y installa le logis du guet. De 1547 à 1774, la fonction de guet fut assurée par des membres de la famille Säli, de Wangen, d'où le surnom populaire de "Sälischlössli" donné au château. Après l'abandon du guet en 1856, la forteresse délabrée fut achetée par la ville d'Olten en 1863 et reconstruite dans le style néogothique en 1870-1871, à l'initiative de Niklaus Riggenbach, pour remplacer le château municipal de Zielemp, démoli. Depuis lors, l'édifice abrite un restaurant.


Bibliographie
– W. Meyer, Die Burgruine Alt-Wartburg im Kanton Aargau, 1974

Auteur(e): Felix Müller (Brugg) / FP