07/07/2015 | communication | PDF | imprimer | 

Pont-de-Thielle

Passage de la Thielle, comm. Gals BE, remontant à la préhistoire. 1225-1229 pons Thele, all. Zihlbrücke. Les vestiges de pont les plus anciens remontent à l'époque de La Tène. L'existence de deux ponts à l'époque romaine est attestée. Au Moyen Age, au même endroit, un pont est mentionné sur l'itinéraire reliant le Moyen Pays au Jura, soit la route de Berne à Neuchâtel. Pour assurer la protection du pont, on construisit un château entre 1270 et 1300 sur la rive gauche de la rivière (1311 chastel du pont de Tele), siège de la châtellenie neuchâteloise de Thielle jusqu'en 1807 et servit ensuite de prison jusqu'en 1848. Il devint une propriété privée en 1861. Ce château, reconstruit en 1320-1325, avec ses annexes de style gothique tardif et baroque, se retrouva sur la rive droite après la construction du canal de la Thielle en 1883; en vertu de l'accord frontalier de 1895, il fut attribué au canton de Berne, et passa du territoire de Thielle (Thielle-Wavre) à celui de la commune de Gals. Le pont de bois fut remplacé en 1776-1778 par un ouvrage en pierre avec un péage neuchâtelois et un péage bernois à ses extrémités, supprimés en 1896. Un pont métallique traversait le canal de la Thielle en 1884; depuis 1969, l'ouvrage est en béton précontraint.


Bibliographie
– A. Moser et al., Gals: Beiträge zur Gemeindegeschichte, 1985
– U. Schneeberger Bauinventar der Gemeinde Gals, 2000
– P. Koch Gals, Zihlbrücke, 2011

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / AN