No 1

Gentile, Valentino

naissance vers 1530, décès 10.9.1566 à Berne, prot., probablement de Scigliano (Calabre). Fils de Francesco. Précepteur auprès de familles nobles à Naples, G. serait entré en contact avec le théologien Juan de Valdés. Il arrive à Genève en 1557 où il est reçu habitant le 14 octobre. Antitrinitaire, G. est emprisonné, condamné à mort bien qu'il se soit rétracté, puis condamné à demander pardon publiquement au Conseil. Il se rend dans le Pays de Gex auprès du jurisconsulte bolonais Mathieu Gribaldi qui partage ses vues. Professant toujours ses doctrines, G. séjourne successivement à Lyon, en Moravie, en Autriche et en Pologne (1562). De retour dans le Pays de Gex (1564), il propose un débat sur le dogme de la Trinité, est arrêté, conduit à Berne, condamné à mort et décapité.


Bibliographie
DBI, 53, 236-241

Auteur(e): Micheline Tripet