No 1

Empeytaz, Henri-Louis

naissance 21.5.1790 à Genève, décès 23.4.1853 à Plainpalais (auj. comm. Genève), prot., d'une famille du Dauphiné reçue bourgeoise de Genève en 1790. Fils d'Antoine, teneur de livres, et d'Isaline Miroglio. ∞ 1827 Elisabeth-Jeanne-Henriette Trembley, fille de Jean-Pierre. Etudiant en théologie dès 1812, fondateur en 1810 de la Société des Amis (d'inspiration morave, interdite en 1813 par la Compagnie des pasteurs), organisateur de réunions mystiques après le passage à Genève de la baronne Juliane de Krüdener, E. est exclu de l'académie en 1814. Il rejoint la baronne, devient son secrétaire, prêche avec elle à Heidelberg et à Paris, devant Alexandre Ier qui, sous leur influence, propose à ses alliés le texte de la Sainte-Alliance. En 1816, E. lance d'Allemagne ses Considérations sur la divinité de Jésus-Christ dans lesquelles il attaque, après l'examen de 200 sermons, le rationalisme de l'Eglise de Genève. Rentré à Genève en 1817, il est pasteur de l'Eglise indépendante du Bourg-de-Four (1818-1839) et de la Pélisserie (1839-1853). Il est aussi l'auteur d'un Recueil de cantiques spirituels (1817).


Bibliographie
Livre du Recteur, 3, 235-236

Auteur(e): Gabriel Mützenberg