19/04/2013 | communication | PDF | imprimer

Seewen (SO)

Comm. SO, distr. de Dorneck, comprenant le village de S. et les fermes de Steinegg, Moos, Unterackert et Rechtenberg. 1147 Sewin. 463 hab. en 1739, 563 en 1798, 933 en 1850, 762 en 1900, 869 en 1950, 958 en 2000. Vestiges romains, sépultures du VIIe /VIIIe s. En 1147, le couvent de Beinwil possédait à S. des terres et une chapelle. En 1317, il les remit aux Ramstein, contre un domaine plus important et une chapelle à Brislach. Soleure intervint dans la querelle successorale des Ramstein et acquit le village en 1487. En 1499, S. fut pillé par les troupes impériales. Au XVIe s., un lac qui s'était formé à la dernière époque glaciaire fut vidangé dans la Fulnau par un tunnel. L'église Saint-Germain, incorporée à Beinwil en 1252, fut reconstruite en 1514 et en 1818-1820. En 1636, Beinwil céda la collation de S. à Soleure, contre celle de Mariastein. Au début du XXIe s., le secteur primaire prédominait (dix-sept exploitations agricoles à plein temps et six à titre accessoire en 2002, sylviculture). La commune n'abritait aucun établissement industriel. En 2000, 71% des personnes actives travaillaient à l'extérieur, surtout à Bâle. Le Musée des automates à musique de S. fut intégré au Musée national suisse en 1990.


Bibliographie
MAH SO, 3, 311-317
Seewen im Schwarzbubenland, [2002]
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 601-604

Auteur(e): Lukas Schenker / UG