Rodersdorf

Comm. SO, distr. de Dorneck, située dans une enclave soleuroise de la partie postérieure du Leimental. 1226 Ratolsdorf, 1349 Roderstorff. 367 hab. en 1798, 448 en 1850, 376 en 1900, 418 en 1950, 1279 en 2000. Villa romaine, temple gallo-romain; vestiges d'habitat à Biedersdorf (ensuite abandonné) et d'un cimetière (avec mobilier funéraire) du haut Moyen Age. En 1277, le droit de patronage passa de la seigneurie de Ferrette aux chevaliers von Rotberg de Bâle, puis en 1515 à Soleure (avec la seigneurie de Rotberg). Le village fut incendié en 1409 par les Bâlois, en 1445 par les Soleurois. A la Réforme, R. demeura catholique; une minorité passée à la nouvelle foi mena une campagne iconoclaste. Lieu de frontière entouré sur trois côtés par le Sundgau alsacien, le village fut souvent menacé durant les guerres. Relié à la ligne ferroviaire de la vallée du Birsig (auj. Baselland Transport AG) en 1910, R. devint progressivement au XXe s. une commune résidentielle dont les habitants travaillent essentiellement dans la région bâloise.


Bibliographie
– E. Baumann, Geschichte der Kirche und Pfarrei Rodersdorf, 1938
– E. Baumann, Vom solothurnischen Leimental, 1980, 42-108
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 573-576

Auteur(e): Lukas Schenker / DVU