18/08/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Nuglar-Sankt Pantaleon

Comm. SO, distr. de Dorneck. Située à l'est du plateau de Gempen, elle comprend Nuglar et Sankt Pantaleon (où se trouve l'église paroissiale). 1147 Nugerolo, 1284/1285 ad Sanctum Pantaleonem. 349 hab. en 1808, 658 en 1850, 666 en 1900, 815 en 1950, 1314 en 2000. Quelques vestiges néolithiques et romains, plusieurs tombes du haut Moyen Age. En 1147, Nuglar et sa chapelle appartenaient à l'abbaye de Beinwil. En 1156, les Ribeaupierre firent don à l'abbaye d'un bien à N. Jusqu'en 1519, N. fit partie du domaine (Dinghof) de Breitenbach, placé sous l'autorité des comtes de Thierstein, avoués de l'abbaye. N. fut incendié en 1448, lors de la guerre de Zurich. Il échut à Soleure en 1522. A la Réforme, il demeura fidèle à l'ancienne foi. N. est longtemps resté un village paysan typique (propriétaires et Tauner), avec ses vignes et ses vergers (cerisiers), peu d'industries et quelques services. Depuis 1947, un car postal relie la commune à Liestal. En 2000, 83% de la population active travaillait à l'extérieur.


Bibliographie
– D. Wunderlin, Nuglar-St. Pantaleon, Geschichte-Natur-Kultur, 1997
– R.M. Kully, Die Namenwelt der Gemeinde Nuglar-Sankt Pantaleon im Solothurner Jura, 2 vol., 1999
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 512-517, 588-592

Auteur(e): Lukas Schenker / VW