21/09/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Palais fédéral

L'édition imprimée de cet article comporte des images. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Le Palais fédéral de Berne est le siège du gouvernement (Conseil fédéral) et du Parlement (Assemblée fédérale) de la Confédération suisse. Construit de 1852 à 1857 par Friedrich Studer, l'"Hôtel du gouvernement fédéral" (aile ouest actuelle) se révéla bientôt trop exigu, de sorte qu'il fallut le compléter par l'aile est, sa réplique (1888-1892), et par le bâtiment central destiné au Parlement (1894-1902, par Hans Auer). Ce dernier a subi une rénovation de grande envergure en 2006-2008, après l'aile ouest et avant l'aile est.

Alors que l'aile ouest fut édifiée sous la responsabilité de la ville de Berne dans un style néorenaissance sobre, le palais du Parlement offre, avec son portique sur la façade nord, sa coupole visible de loin, sa cage d'escalier centrale et sa riche ornementation artistique, une solennité qui lui confère le statut de monument national. Trente-huit artistes choisis dans toutes les régions du pays assurèrent sa décoration (ornements architecturaux, statues, peinture murales, plafonds peints, vitraux, mosaïques, objets d'art). Le programme iconographique comprend trois thèmes: d'abord l'histoire nationale, illustrée par des épisodes marquants tirés des mythes fondateurs (serment du Grütli), par des dates et par l'évocation d'institutions, de personnages et de lieux significatifs (la landsgemeinde, symbole de l'ancienne Confédération, Guillaume Tell, la Stauffacherin, Winkelried, Nicolas de Flue, le "berceau de la Confédération"). Deuxièmement, les fondements constitutionnels de la Confédération: buts de l'alliance (indépendance, liberté et paix), séparation des pouvoirs (exécutif, législatif), garantie de l'ordre et de la sécurité (le veilleur), vertus nécessaires à la conduite de l'Etat. Enfin, la diversité culturelle et matérielle de la Suisse au point de vue politique (armoiries cantonales), géographique (régions, langues) et professionnel (le monde du travail). L'image que la Suisse entend donner d'elle-même à travers l'architecture et la décoration du Palais est encore magnifiée par la multiplicité des matériaux et des produits artisanaux mis en œuvre.


Bibliographie
– J. Stückelberger, «Die künstlerische Ausstattung des Bundeshauses in Bern», in RSAA, 42, 1985, 185-234
INSA, 2, 382-394, 467-469
– M. Bilfinger, Le Palais fédéral à Berne, 2002 (all. 2002)
– A. Müller, Der verbitterte Bundeshausarchitekt, 2002

Auteur(e): Johannes Stückelberger / WW