03/11/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Büren (SO)

Comm. SO, distr. de Dorneck, village au pied du Schlingenberg. 1194 Buoron, 1317 Bürron. 270 hab. en 1739, 316 en 1798, 611 en 1850, 546 en 1900, 495 en 1910, 548 en 1950, 870 en 2000. Vestiges d'habitat romain; tombes alémanes. Les couvents de Beinwil et de Schöntal, le chapitre cathédral de Bâle et le couvent de Saint-Léonard à Bâle avaient des terres à B. Lors de la succession des comtes de Ferrette, la partie nord du village et le château de Sternenfels (aujourd'hui en ruine) devinrent fief épiscopal, la partie sud et le petit château à douves (Schlössli) revinrent à l'Autriche. Les Thierstein vendirent la seigneurie de B. à Soleure en 1502 (bailliage de Thierstein, juridiction d'Ob dem Berg). Le patronage de l'église Saint-Martin, citée en 1250, passa du chapitre cathédral à Soleure en 1530. B. adopta momentanément la Réforme en 1530-1531. Production vinicole, fruitière et céréalière (moulin dès le XVe s.). Passementerie à domicile, passementerie industrielle et fabrique de brosses au XIXe s.; ne subsiste aujourd'hui que de l'artisanat (secteur secondaire 39%, tertiaire 52% en 1990). Nombreux navetteurs (68% en 1990). Liaison par car postal vers Liestal. B. abrite l'école de district depuis 1864, l'école d'arrondissement de Dorneckberg dès 1977.


Bibliographie
MAH SO, 3, 1957, 252-259
– K. Stürchler, M. Wirz, «Büren», in Jurablätter, 52, 1990, 187-191
– K. Stürchler, éd., Kleine Kirchengeschichte von Büren, 1991
– A. C. Fridrich et al., Büren, 1994
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 234-237

Auteur(e): Lukas Schenker / PL