Serravalle (château fort)

Ruines d'un château fort, commune de Serravalle TI. Sur un large éperon rocheux entre Semione et Ludiano, dans le val Blenio, comprenant la forteresse principale ainsi qu'une avant-cour avec une chapelle et une place de justice. La forteresse englobe un corps de logis, une cour intérieure, une imposante tour ronde et divers communs; elle est entourée d'une enceinte. Un premier site fortifié des IX/Xe-XIIe s., ayant appartenu un temps aux seigneurs da Torre, fut détruit vers 1180. Le second château fort (ruines actuelles) fut érigé sous les Orelli, vers 1220/1230. Une première période de transformations et d'agrandissements eut lieu vers 1300, suivie d'autres phases de construction au XIVe s. La destruction du site en 1402 laissa le château fort en ruine, tandis que dans l'avant-cour, la chapelle et la place de justice continuèrent à être utilisées. Dès 1345, S. fut aux mains des Visconti, dès 1380 des Pepoli, de Bologne. Le séminaire d'histoire de l'université de Bâle et l'académie d'architecture de Mendrisio procédèrent à des fouilles (2002-2007). Les nombreux vestiges, surtout des objets précieux (verres de Venise, majoliques, monnaies, bijoux), mais aussi des peintures murales du XIIIe s., révèlent le standard élevé des habitants et un style de vie influencé par l'Italie du Nord.


Bibliographie
– S. Bezzola, W. Meyer, «Castello di Serravalle», in BSSI, 108, 2005, 37-66
– S. Bezzola, W. Meyer, «Serravalle TI», in Moyen Age: revue de l'Assoc. suisse châteaux forts, 10, 2005, 14-45

Auteur(e): Maria-Letizia Boscardin / EVU