30/01/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Iberg (SG)

Château fort médiéval sur une éminence au sud-ouest de Wattwil SG, dont il reste un donjon de six étages, comprenant une porte haute, s'élevant au nord-ouest d'une cour entourée d'un mur d'enceinte. Ce lieu fortifié, protégé par des fossés et des remblais, fut bâti après 1230 sur un fief de l'abbaye de Saint-Gall par les seigneurs d'I., ministériaux du prince-abbé mentionnés pour la première fois en 1240. Occupé provisoirement en 1249, à la suite de l'assassinat par Diethelm de Toggenbourg de son frère cadet, puis en 1290 par l'anti-abbé habsbourgeois Konrad von Gundelfingen, I. fut détruit par les Appenzellois en 1405, reconstruit comme siège baillival du prince-abbé après 1408, occupé en 1710 durant les troubles du Toggenbourg (1699-1712), et enfin rendu à l'abbaye après la paix de Baden en 1718. A la suppression du couvent en 1805, le donjon passa en mains privées, puis fut transformé en immeuble d'habitation (1835, toit de la tour rasé en 1838). Des travaux de consolidation et de rénovation ont été entrepris par la commune de Wattwil en 1902 et 1965.


Bibliographie
– H. Schneider, W. Meyer, Châteaux forts de Suisse, 6, 1983, 39-40

Auteur(e): Regula Anna Steinhauser-Zimmermann / AN