05/04/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Tscheppach

Comm. SO, distr. de Bucheggberg, sur le flanc sud du vallon du Bibernbach. 1334 Scheppach. 110 hab. en 1798, 212 en 1850, 162 en 1900, 169 en 1950, 190 en 2000. Fragments de tuiles romaines. Le village de T. fit partie de la seigneurie de Buchegg, puis du bailliage soleurois de Bucheggberg dès 1391. De 1470 à 1798, il dépendit d'Aetingen pour la basse justice et de la juridiction bernoise de Zollikofen pour la haute justice. Les Grimm, patriciens soleurois, y possédèrent des dîmes entre 1608 et 1754. Au spirituel, T. relève d'Aetingen-Mühledorf. En 1814, une assemblée réunie à T. lança une tentative de putsch contre le régime soleurois de la Restauration. Pendant la crise agricole des années 1850, la commune soutint financièrement les candidats à l'émigration. Un remaniement parcellaire eut lieu de 1962 à 1972. T. est desservi par la ligne de bus Lüterkofen-Schnottwil. La silhouette imposante de l'auberge de la Croix, construite en 1779 par Jakob Iseli, de Messen, domine ce village qui a gardé sa vocation agricole.


Bibliographie
– P. Lätt, Bucheggberg, 1994
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 647-652
SolGesch., 4/II

Auteur(e): Beat Hodler / UG