No 9

Wettstein, Johann Jakob

naissance 5.3.1693 à Bâle, décès 23.3.1754 à Amsterdam, prot., de Bâle. Fils de Johann Rudolf, pasteur, et de Sara Sarasin. Arrière-petit-fils de Johann Rudolf ( -> 10), neveu de Johann Rudolf ( -> 12). Célibataire. Formation de base (1706-1709), études de théologie à l'université de Bâle, doctorat en 1713 avec une thèse sur les différents manuscrits du Nouveau Testament. W. fit un voyage en Angleterre (1714-1716, visite de bibliothèques, rencontre à Cambridge du fondateur de la critique textuelle moderne, Richard Bentley). Aumônier du régiment suisse de Chambrier au service de Hollande (1716-1717), il fut diacre à Bâle (1717), second pasteur de Saint-Léonard (1720-1729) et parallèlement chargé de cours. Par son projet d'édition critique du Nouveau Testament, il entra en conflit avec l'orthodoxie protestante qui voyait la Bible comme parole même de Dieu; après un procès, il fut destitué en 1730. Il se rendit à Amsterdam, où il publia ses Prolegomena ad Novi Testamenti [...] (1730) et obtint au séminaire des remontrants diverses charges de cours, la chaire d'hébreu et plus tard aussi d'histoire de l'Eglise. Il refusa en 1744 un poste de professeur de grec à Bâle, où il séjourna cependant en 1745 et fut reçu avec honneur par les autorités. Son édition commentée du Nouveau Testament en grec (1751-1752) lui apporta une reconnaissance européenne et lui ouvrit les portes de plusieurs académies. Elle se signale par l'invention du système de sigles, usuel depuis lors, pour désigner les manuscrits néotestamentaires, par le recours à des principes de critique textuelle formulés en partie pour la première fois et encore valables aujourd'hui, et surtout par son commentaire, une collection inégalée de parallèles pris dans les littératures juive et païenne. Ce travail est poursuivi dans la collection Neuer Wettstein (dès 1996).


Bibliographie
– C.L. Hulbert-Powell, John James Wettstein 1693-1754, [1938]
– G. Seelig, Religionsgeschichtl. Methode in Vergangenheit und Gegenwart, 2001

Auteur(e): Barbara Gygli Dill / PM