23/07/2009 | communication | PDF | imprimer

Nennigkofen

Comm. SO, distr. du Bucheggberg. N. et la commune limitrophe de Lüsslingen sont les seules du district à être situées dans la vallée de l'Aar. 1392 Nennikofen, Nennikoven. 406 hab. en 1850, 389 en 1880, 433 en 1900, 464 en 1950, 406 en 1980, 480 en 2000. Pierre à cupules sur le Hubel, fragments de tuiles à rebords romaines au-dessous du Höfli. Les sources historiques signalent deux hameaux, aujourd'hui disparus, sis partiellement sur le territoire actuel de N.: Hächelkofen (1342 hechlikofen) du côté de Leuzigen et Bützingen (1440 Buettigen, 1460 butzingen) du côté de Lüsslingen. N. partagea le destin politique de ce dernier village, avec lequel il avait appartenu à l'ancienne seigneurie de Buchegg, et fut cédé par Berne à Soleure en 1539, exception faite de la haute juridiction. N. fait toujours partie, avec Lüterkofen-Ichertswil, de la paroisse protestante de Lüsslingen. En 1798, une fraction de la population, les "Patriotes", prit le parti des Français. En 2000, deux tiers de la population active travaillaient à l'extérieur; en 2005, le secteur secondaire offrait 45% des emplois et le tertiaire 25%.


Bibliographie
– U.P. Strohmeier, Der Kanton Solothurn, 1836
– P. Lätt, Buchegg und die Buchegger, 1984
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003

Auteur(e): Thomas Franz Schneider / AN