No 1

Werenfels, Peter

naissance 20.5.1627 à Liestal, décès 23.5.1703 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Jakob, pasteur, et de Rachel Ryff. Petit-fils de Peter Ryff. ∞ Margaretha Grynaeus, fille de Samuel, pasteur. Etudes de théologie à Bâle (dès 1644; doctorat en 1675), prédicateur à la cour du comte Friedrich Casimir von Ortenburg (1650), suffragant (1653), archidiacre (1656), pasteur de l'église Saint-Léonard (1671), antistès de Bâle (1675). Professeur de dogmatique et de polémique, puis d'Ancien Testament (1685) et de Nouveau Testament (1696) à l'université de Bâle (recteur en 1677-1678, 1685-1686 et 1697-1698). W. s'occupa des malades durant la peste de 1667-1668. Théologien iréniste, adepte modéré de l'orthodoxie protestante, il contribua, dès 1686, à la suppression de la confession de foi obligatoire en refusant de signer la Formula Consensus de 1675. Après la Révocation de l'édit de Nantes (1685), il encouragea l'admission à la bourgeoisie des huguenots et des vaudois. Ses recueils de sermons imprimés étaient très appréciés.


Bibliographie
– A. von Salis, «Peter Werenfels», in Beiträge zur vaterländischen Geschichte, N.S. 5, 1901, 1-120 (avec liste des œuvres et bibliogr.)
– F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 13, 1998, 773-781

Auteur(e): Werner Raupp / FP