No 20

Vischer, Wilhelm

naissance 30.4.1895 à Davos, décès 27.11.1988 à Montpellier, prot., de Bâle. Fils d'Eberhard ( -> 5). Cousin de Wilhelm ( -> 19). Beau-frère d'Elisabeth ( -> 7). ∞ 1918 Maria Staehelin, fille d'Ernst, pasteur. Etudes de théologie à Lausanne, Bâle et Marbourg, consécration à Bâle en 1918. Pasteur à Tenniken (1918-1928), professeur à l'école théologique de Bethel à Bielefeld (1928-1933), V. en fut expulsé en 1934 à cause de son rejet catégorique du régime nazi et de la théologie populaire ou folciste (de völkisch). Pasteur à Bâle (1936-1946), cofondateur de l'Entraide protestante suisse pour l'Eglise confessante allemande. Professeur d'Ancien Testament à Montpellier (1947-1965). Faisant partie du cercle des théologiens gravitant autour de Karl Barth, V. fut l'un des protagonistes de la redécouverte du rôle du judaïsme dans la théologie chrétienne. Il consacra plusieurs écrits à cette question, dans lesquels il adressa au judaïsme certains reproches traditionnels, ce qui lui valut un statut controversé dans le milieu de la recherche. Docteur honoris causa de la faculté de théologie de l'université de Bâle (1947).


Bibliographie
– E.W. Stegemann, «Vom Unverständnis eines Wohlmeinenden», in Antisemitismus in der Schweiz 1848-1960, éd. A. Mattioli, 1998, 501-519
– S. Felber, Wilhelm Vischer als Ausleger der Heiligen Schrift, 1999 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Peter Aerne / GAR