No 1

Vergerio, Pietro Paolo

naissance 1498 à Capodistria (République de Venise, auj. Koper, Slovénie), décès 4.10.1565 à Tübingen, de Capodistria. Etudes de droit à Padoue. Nonce en Allemagne dès 1533, consacré évêque de Modruš en Croatie en 1536, puis de Capodistria la même année. V. entretint des contacts avec certains spirituali (catholiques désirant un renouvellement intérieur de l'Eglise) et les réformateurs allemands. Ces échanges le rapprochèrent des idées de la Réforme, si bien qu'il fut dénoncé comme luthérien (1544) et dut comparaître dans un procès à Venise (1546). Il quitta Capodistria en 1549 pour se réfugier dans les Grisons. Pasteur à Vicosoprano (1550-1553), il prêcha et publia des ouvrages, établissant des liens avec les centres réformés de Bâle, Genève et Zurich. Installé à Tübingen en 1553, V. fut conseiller du duc Christophe de Wurtemberg, qui le chargea de missions diplomatiques en Allemagne, dans les territoires des Trois Ligues et en Pologne.


Bibliographie
– A.J. Schutte, Pier Paolo Vergerio e la Riforma a Venezia, 1498-1549, 1988 (angl. 1977)
– S. Cavazza, «Pier Paolo Vergerio nei Grigioni e in Valtellina», in Riforma e società nei Grigioni, Valtellina e Valchiavenna tra '500 e '600, éd. A. Pastore, 1991, 33-62
– U. Rozzo, éd., Pier Paolo Vergerio il Giovane, un polemista attraverso l'Europa del Cinquecento, 2000

Auteur(e): Emidio Campi / DW