No 1

Thurneysen, Eduard

naissance 10.7.1888 (Ernst) à Walenstadt, décès 21.8.1974 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Friedrich Eduard, pasteur, et d'Emma Elisabeth Blüss. ∞ 1916 Marguerite Meyer, fille de Paul Gottfried, docteur ès lettres et maître secondaire. Après la mort prématurée de sa mère (1891), T. grandit à Bâle. A l'âge de 16 ans, il rencontra à Bad Boll Christoph Blumhardt qui l'influença durablement. Il étudia la théologie à Bâle dès 1907, notamment auprès de Bernhard Duhm et Paul Wernle, puis à Marbourg où il se consacra intensément aux œuvres d'Ernst Troeltsch. Devenu secrétaire de l'Union chrétienne de jeunes gens à Zurich (1911-1913), il entra en contact avec Hermann Kutter et suivit les cours de Leonhard Ragaz. Pasteur de Leutwil (1913-1920), il collabora étroitement avec Karl Barth, avec qui il resta lié toute sa vie. Il devint pasteur de Saint-Gall-Bruggen en 1920 et obtint son doctorat à Bâle (1927). Pasteur de la cathédrale de Bâle (1927-1959), il enseigna la théologie pratique (dès 1930) et fut professeur extraordinaire d'homilétique à Bâle (1941-1959), puis professeur invité à Hambourg, Wuppertal et Berlin (1960-1963). Collaborateur de la revue Zwischen den Zeiten, il coédita avec Barth la collection Theologische Existenz heute. Représentant significatif de la théologie dialectique, dont l'originalité par rapport à Barth est fréquemment sous-estimée, T. se consacra principalement à la réflexion sur la pastorale. Il ne considérait pas la théologie pratique comme une science appliquée, mais comme une forme d'attention au message biblique. Dans la Doctrine de la cure d'âme (1946, trad. franç. 1958), œuvre controversée et quelquefois mal comprise, il accordait aussi davantage d'importance aux questions théologiques fondamentales qu'aux problèmes de méthode. Son approche de la théologie de la révélation, particulièrement innovante dans ses premiers écrits, perdit une part de son acuité au cours du développement empirique de la théologie pratique, mais conserva malgré tout son côté provocant. Doctorat honoris causa en théologie de l'université de Giessen (1927).


Bibliographie
– R. Bohren, Prophetie und Seelsorge: Eduard Thurneysen, 1982
Pastoraltheologie, 77, 1988, 425-487
– K. Raschzok, «Ein theologisches Programm zur Praxis der Kirche. Die Bedeutung des Werkes Eduard Thurneysens für eine gegenwärtig zu verantwortende Praktische Theologie», in Theologische Literaturzeitung, 120, 1995, 299-312

Auteur(e): Thomas K. Kuhn / DVU