04/09/2006 | communication | PDF | imprimer

Hessigkofen

Comm. SO, distr. du Bucheggberg. Village sur une légère crête allongée dominant le Mülital. 1034 Esikouen. 3 contribuables vers 1430, 5 vers 1465, 107 hab. en 1800, 183 en 1850, 210 en 1900, 188 en 1950, 248 en 2000. Un bloc erratique, présentant vingt-sept cupules bien conservées, a été découvert en 1961. Un habitat romain est attesté près de l'ancienne grange aux dîmes. Au Moyen Age, H. relevait de la seigneurie de Buchegg, qui elle-même faisait partie de la circonscription judiciaire occidentale du landgraviat de Bourgogne. Jusqu'en 1798, H. dépendit de la cour de basse justice d'Aetingen. Lors du renversement du pouvoir aristocratique vers 1830, la commune se rangea du côté des forces libérales. H. forme avec Schnottwil, Lüterswil, Biezwil et Bibern (SO) une partie de la paroisse bernoise d'Oberwil bei Büren. Le village, qui trahit une forte influence bernoise et a conservé son caractère authentique, est classé site d'importance nationale. Il existe encore un four banal de 1749 et diverses fermes du XIXe s. Ecole de cercle. En 2000, H. présentait toujours un aspect rural et deux tiers des actifs étaient des navetteurs.


Bibliographie
– F. Eggenschwiler, Die territoriale Entwicklung des Kantons Solothurn, 1916
– L. Jäggi, «Ein neu entdeckter Schalenstein zu Hessigkofen», in JbSolG, 36, 1963, 220-221
– U. Wiesli, Geographie des Kantons Solothurn, 1969

Auteur(e): Othmar Noser / LA