Solavers

Château fort en ruine dans la comm. de Seewis im Prättigau GR sur une hauteur au nord-ouest de Grüsch, S. était probablement une église fortifiée au haut Moyen Age. Il reste des vestiges importants d'un long mur d'enceinte datant de diverses périodes. Les ruines de l'église Notre-Dame (nef du XIIIe s. et chœur polygonal du XVe s.) occupent le point le plus élevé; à un niveau inférieur se trouvaient les bâtiments d'habitation. Quelques traces d'une imposante tour carrée et des fragments de murs d'un logis à fenêtres en ogives sont reconnaissables. L'absence de fouilles empêche toute affirmation concernant le reste de la vaste structure. Le château était au XIIIe s. la propriété des seigneurs d'Aspermont; à l'occasion d'un partage, leurs biens sis dans le Prättigau, dont S., passèrent en 1344 aux comtes de Toggenbourg. Après la mort de Frédéric VII de Toggenbourg, les bâtiments destinés à la défense et à l'habitation furent laissés à l'abandon et tombèrent en ruine. L'église, en revanche, servit encore longtemps mais fut probablement désertée après que le Prättigau eut passé à la Réforme.


Bibliographie
– O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 338-340

Auteur(e): Maria-Letizia Boscardin / FP