Norantola

Château fort en ruine sur un vaste plateau couronnant une colline rocheuse de la comm. de Cama (GR), au nord de ce village. Le mur d'enceinte, de plan rectangulaire irrégulier, remonte aux origines de la forteresse, alors que les bâtiments qu'il protège résultent de transformations ultérieures; il fut renforcé, sans doute au XIIIe s. déjà, par un puissant donjon. L'aile nord abritait le logis et les salles d'apparat, tandis que les dépendances se trouvaient dans l'aile sud, à côté de la porte principale. L'aile est, qui fut peut-être le premier palais, était flanquée d'une galerie donnant sur la cour intérieure. Le château pourrait avoir été construit dans la première moitié du XIIIe s. par des nobles de la région; un ser Locarnus de N. est documenté en 1248. En 1324, l'édifice appartenait aux comtes de Sax (Ugolinus von Sax de N.). En 1480, sérieusement endommagé, il passa aux mains de Gian Giacomo Trivulzio qui le restaura; incendié en 1483 par le comte Johann Peter von Sax, il ne fut dès lors plus qu'une ruine.


Bibliographie
– O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 256-258

Auteur(e): Maria-Letizia Boscardin / DVU